mercredi 21 mars 2007

Par Guy Hervier. Comme dans le secteur de la mode, les éditeurs de logiciels à la demande présentent leur collection de printemps ou d’automne. Salesforce, un des pionniers et des représentants les plus visibles de ce marché, introduit donc Salesforce Spring’07 qu’il présente comme la 22e génération de son offre. Salesforce.com pousse son modèle encore un peu plus loin en AppSpace, un espace de collaboration « permettant aux utilisateurs de partager les documents et la gestion de projet, en collaborant avec leurs clients via les feuillets issus de mash-ups ainsi que des applications Apex ». Sans doute un des représentants les plus actifs du mouvement SaaS, salesforce.com se transforme en place de marché électronique de solution à la demande, et essaie de constituer un écosystème sur sa plate-forme AppExchange qu’il présente comme « The World's On-Demand Applications Marketplace ». Une démarche qui n’est pas sans rappeler celle de RedHat avec le RedHat Exchange (RHX) et que rien n’empêcherait à d’autres fournisseurs comme Google ou Yahoo ! de mettre en œuvre.

AppSpace est donc présenté comme une des grandes innovations de la collection de printemps de salesforce.com. AppSpace a été créé à partir de la plate-forme d’outils Apex et une sorte d’espace de travail collaboratif entre une entreprise et ses clients. Les utilisateurs partageant des applications de type mash-ups ou développées avec les outils de développement maison Apex. AppSpace sera proposé en version limité en avril prochain et sera commercialisée à partir de 1075 euros par entreprise et par mois jusqu’à 200 utilisateurs. Présenté en octobre 2006, IdeaExchange est une communauté en ligne permettant à des membres de commenter et de noter les applications existantes ou de proposer de nouvelles fonctionnalités. Une sorte de démocratie participative appliquée à l’utilisation des logiciels.

Quoi de neuf avec Spring’07 ?

Parmi les nouvelles fonctionnalités de Salesforce Spring’07, l’éditeur met l’accent sur les éléments suivants :
- SalesForce SFA offre une recherche personnalisée, la connexion avec Outlook 3.0 et le suivi des actions récentes ;

- Salesforce Service & Support intègre l’organisation des problèmes qui permet d’associer ceux qui ont un lien entre eux selon une hiérarchie donnée ;

- Salesforce PRM (Partner Relationship Management) autorise aussi l’organisation des rôles des partenaires, la création de modèles spécifiques selon les partenaires et la possibilité de vente conjointe.

De son côté, la plate-forme Apex s’étoffe de nouvelles fonctions telles que la gestion chronologique des workflows et leur validation via email. Egalement, il est possible d’associer des objets entre eux : par exemple deux campagnes d’emailing pour le suivi des relations clients et la comparaison des résultats.

Salesforce.com introduit également ApexConnect pour Oracle qui permet d’intégrer Salesforce avec leur back Office sur Oracle11i.

La solution à la demande Salesforce est proposée en quatre éditions (Group, Profesionnal, Enterprise et unlimited) et comprend les modules fonctionnels classiques d’une suite CRM : automatisation des forces de ventes, services & support, analytics, mobile. Ces modules sont complétés des fonctions d’AppExchange : environnement applicatif OS, base de données, outils de personnalisation builder et outils d’intégration API. Salesforce propose aussi le langage de développement Apexcode via la plate-forme Apex, un langage particulier qui n’est ni du Java ni du .Net, qui ne convenaient pas, précise René Bonvanie, Senior Vice President. Java est un code qui ne se comporte pas bien.

Des services marketing et commerciaux à la demande

Salesforce complète AppExchange d’un volet commercial avec AppStore en proposant des services de marketing et de facturation à ses partenaires. Les différents programmes vont être ouverts progressivement. Le programme standard est disponible et concerne des opérations de co-marketing pour lesquelles il demande un versement de 10 %. Plus complet, le programme Premium sera lui ouvert au 3e trimestre et sera facturé 25 % des revenus réalisés. Autre prestation, AppStore Checkout est un ensemble de services commerciaux incluant la gestion des commandes, des devis, des factures et d’encaissement. Il sera disponible à la fin de l’année pour un commissionnement de 20 %. Bref, un partenaire qui retiendra les deux options complémentaires Premium et Checkout devra rétrocéder 45 % de ces revenus à salesforce.com.



Dans le bâtiment situé à San Mateo (dans la Silicon Valley) et qui, ironiquement, était précédemment occupé par Siebel, salesforce.com joue le rôle d’incubateur auprès de certains de ses partenaires en leur proposant l’hébergement et des services annexes – cours de marketing, ventes – pour un montant annuel de 20 000 dollars. Actuellement, il en héberge une trentaine dans ses murs.

Echos favorables des marchés

Répartition du CA par zone géographique
Le modèle retenu par salesforce.com semble obtenir une réponse favorable du marché et des investisseurs. D’abord au niveau des résultats financiers. Salesforce a bouclé son exercice 2007 (clôturé le 31 janvier 2007) avec un chiffre d’affaires de 497 M$ en croissance de 60 % par rapport à l’exercice précédent. L’essentiel étant réalisé par la vente d’abonnement et de support connexe qui représentent 91 % du total. Paradoxalement, alors que le modèle permettrait une diffusion partout dans le monde, les Etats-Unis représentent encore près de 80 % du chiffre d’affaires (15 % pour l’Europe et 7 % pour l’Asie).

Evolution du cours de l'action
et comparaison par rapport au secteur
du logiciel ces 2 dernières années



Les quelque 300 partenaires éditeurs de logiciels à la demande qui proposent 550 applications sur AppExchange auraient bénéficié d’un financement de la part d’investisseurs de 150 millions de dollars en 2006. Résultat, le Nasdaq réagit favorablement et le cours de l’action a augmenté significativement plus vite que la moyenne du secteur des éditeurs de logiciels.

L’envol du modèle SaaS

Indiscutablement, le modèle Saas connaît une assez forte croissante et tout particulièrement dans le domaine du CRM avec des pionniers comme salesforce.com, mais aussi RightNow et des éditeurs moins connus tels qu’Entellium et NetSuite... Alors que les revenus issus d’abonnements étaient évalués à 750 millions de dollars en 2006 alors que les ventes de licences atteignaient 2,6 milliards. A l’horizon 2010, ces dernières vont stagner (2,7 milliards) alors que les abonnements devraient avoisiner 2,4 milliards. C’est ce qu’indique le cabinet Forrester dans une étude intitulée Trends 2007: Customer Relationship Management publiée en mars dernier .

Evolution des ventes de logiciels de CRM


Les avantages du SaaS sont connus et ne sont pas spécifiques au CRM. Ce modèle est particulièrement attractif pour les PME, voire les TPE. Une étude réalisée par BlueWolf pour le magazine américain Network Computing permettrait, pour une configuration donnée relativement moyenne, une économie de 135 000 dollars sur trois ans. Les trois produits comparés sont Salesforce Professional, Siebel Pro d’Oracle et Dynamics CRM 3.0 Professional de Microsoft ( TCO Analysis: Software as a Service ).

Les entreprises sont désormais sensibilisées par ce modèle Saas. Selon une enquête annuelle du cabinet Saugatuck Technology, les résultats démontrent clairement l’évolution dans l’utilisation de domaines différents. Sur quatre domaines explorés, la proportion des entreprises qui déclarent utiliser des logiciels Saas en 2007 double, voire plus.



Quels sont les éditeurs les mieux placés? Le cabinet Forrester a procédé à une étude (The Forrester Wave: Midmarket CRM Suites, Q1 2007) pour classer les solutions existantes selon 490 critères. Cette étude classe les éditeurs selon trois catégories : ceux qui fournissent exclusivement des logiciels Saas, ceux qui ne vendent que des licences et ceux qui proposent des solutions hybrides. Les suites qui sont les mieux positionnées par Forrester sont : RightNow, Dynamics CRM de Microsoft, salesforce.com Siebel CRM On Demand d’Oracle et Entellium.


Souce : http://www.itrmanager.com/63139-annonce,salesforce,spring,07,montee,inexorable,modele,saas.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

2012 2xmoinscher 3 suisses 3suisses Abebooks Affiliation Affranchissement Alapage Alibaba Amazon Androïd Apple Astuces Auto-entrepreneur Barbapapa Bêtisier black friday blog bonnes adresses bouquiniste Buy.com Carrefour Carte Bancaire Cash on delivery Cdiscount Chiffres Clé Chine Chronopost Classement cloud Colissimo commissions Conseils console Contrefaçon craiglist deals design Digital Virgo eBay Ecommerce Edito Effiliation Europe évaluations Expédition expert exporter Facebook favor'i FBA feedback fevad Fiscalité Fnac Foresee frais fun gauthier picquart Gilt Google Groupon guide Hessel Hsn ibazar Inde Ipad Iphone itinsell itrack Janod jechange jeu jeux de société jeux vidéo journaldunet Katsuni KDP Keynote kima Kindle Kobo La Poste LaRedoute ldlc Le bonhomme de bois le chouchou Leboncoin lechouchou Leclerc libraire Livre Livres Rares Locita Logistique Lu sur le Net marge Marketplaces medpi megaupload mobile MP3 Multicanal Neuilly'Lab Newegg nintendo Noël Nouvelles places de marché Opodo Orelsan outils Paiement alternatif Paruvendu Paypal Petit Coeur Petites Annonces Pixmania Play.com port gratuit Prestashop Priceminister Ps Vita PS3 Quorus Rakuten Relais Colis Revlon Rueducommerce salon Salon des entrepreneurs Salon du Livre sarenza Sellermania Shopping social Skype Smartphone sncf soldes Solutions Sondage sonuts Sony Super Boutiques SuperBoutiques sur mesure Taobao Témoignage vendeur tickengo Tnt Tradoria.de Trafic Trusted Shops TVA Twitter Vendre à l'international Vente-privée Vistaprint Wal-Mart web conférence Wii XBOX 360 Yves Rocher Zappos