jeudi 30 août 2007

Quelques bons plans pour revendre ses meubles

Si le mobilier a de la valeur, mieux vaut s'adresser aux experts, antiquaires ou commissaires-priseurs. Sinon, à chacun son style : petites annonces, sites Internet, vide-greniers, brocantes.

A la rentrée des classes, l'heure est aux grandes décisions : le bureau du petit ne convient plus, le lit du grand n'a pas suivi sa croissance. Et le secrétaire Louis XVI est plus que passé de mode. Ouste ! Débarrassez-moi de tout cela ! Si l'on n'a pas décidé de donner ses meubles à Emmaüs mais que l'on préfère s'y retrouver financièrement, il faut savoir où sont les bons filons.

Antiquaire ou salle des ventes ? Chacun avance ses arguments. «La principale qualité de l'antiquaire est sa connaissance du mobilier ou de l'objet, or pour quelqu'un qui vend, ce n'est pas évident de savoir ce qu'il a», plaide Hervé Aaron, installé rue Saint-Honoré, à Paris. L'antiquaire offre son expertise et son réseau de clients, peut suivre les consignes de confidentialité, acheter le secrétaire pour le revendre, ou servir d'intermédiaire. Il s'adapte. Il a un pas-de-porte, une réputation à tenir : généralement, il ne s'évanouit pas dans la nature en cas de problème.

Poussées d'adrénaline
En face, concernant le mobilier de valeur, la salle des ventes a les avantages et inconvénients des poussées d'adrénaline : à Drouot, ou ailleurs en France, le marteau du commissaire-priseur s'abat vite. Souvent à peu près à la valeur du bien, parfois au-dessous. Du moins est-on sûr d'être débarrassé de l'objet dans une transaction transparente. Et si plusieurs acheteurs se disputent le tableau de l'ancêtre, les prix peuvent grimper.
Le commissaire-priseur, rémunéré à la commission, saura repérer et mettre en valeur le bijou égaré parmi les vieilleries. «J'ai un jour trouvé, lors d'une succession, un plat cassé au fond d'une armoire, raconte Thierry de Maigret, commissaire-priseur à Paris. Les héritiers s'apprêtaient à le jeter. C'était un plat chinois de la période Huan : il est parti à 190000 euros.» Enfin, le commissaire-priseur offre une garantie au vendeur comme à l'acheteur quant à la qualité et à l'authenticité du matériel vendu. «Si vous achetez une huile sur panneau sur Internet et que vous vous retrouvez avec une image collée, vous avez perdu votre mise», prévient Thierry de Maigret.

Incontournable web
Chez le roi de la vente en ligne en France, eBay, on nuance ce jugement - ici aussi, Internet est devenu incontournable... Sa rubrique «art et antiquités» offre plus de 40000 objets, du buffet en noyer Louis XV (1 200 euros) au crayon coiffé d'une tête de chat (9 euros). «L'activité de commissaire-priseur est réglementée, tandis qu'eBay est un site de courtage d'enchères où les ventes se font de gré à gré, un intermédiaire qui met à disposition les outils pour réaliser l'enchère en ligne, reconnaît le directeur juridique du site, Alexandre Menais. Nous faisons tout pour installer un environnement de confiance.»
Les vendeurs sont notés, et eBay est prodigue en conseils. De plus, il offre un service juridique. Bien des jeunes artistes ou designers y voient le moyen de lancer leur activité pour un prix modique. Un filon idéal pour les objets sans grande valeur. Mais e-Bay a deux inconvénients : il s'adresse aux seuls internautes, et il couvre toute la France. Pour trouver le client qui vous débarrassera du lit du grand, mieux vaut prospecter dans un court rayon. Le Paru Vendu du coin, hebdomadaire et gratuit, ou ses concurrents gardent des atouts. L'annonce est peu coûteuse, et l'acheteur vient chercher l'objet. Ils n'offrent guère plus de garanties sur le paiement. Sauf ces statistiques récoltées par TNS Sofres en 2006 et avancées par Paru Vendu : «85% de nos clients ont vendu leur bien grâce à nous, et 90% sont satisfaits de nos services.» Sans compter le grand, content de retrouver un lit à sa taille.

par Marc Baudriller




DESINTERESSEE «Je les donne, à Emmaüs de préférence»
Valérie Damidot, présentatrice de D&CO, l'émission de décoration de M6
«Mes beaux meubles, je les garde. J'en ai très peu de valeur. Les autres, soit je les transforme, soit je les donne, à Emmaüs notamment. J'ai, il y a peu, changé mes canapés, je les ai laissés à quelqu'un qui travaille avec moi sur l'émission. En fait, je n'ai aucun rapport avec l'argent. Ca ne m'intéresse pas. Je ne suis pas une habituée des salles des ventes ou d'e-Bay. Et prendre une photo, la mettre sur Internet, renseigner les gens, cela me barbe ! Le brocanteur ou la salle des ventes, c'est assez facile. Mais tout dépend du prix, de la qualité du meuble. Je préfère donner.»


ATTACHEE «Je ne m'en sépare pas, je les stocke»
Matali Crasset, designer
«Je ne me sépare pas vraiment de mes meubles. Lorsque je ne m'en sers plus, je les stocke. Pour en acheter, j'apprécie particulièrement les vide- greniers, plein d'objets inattendus et de jouets pour les enfants. C'est plus chaleureux que chez les professionnels, où l'on atteint vite des sommes extraordinaires. J'aime celui qui se tient plusieurs fois par an dans mon quartier de Belleville, place Sainte-Marthe. J'y vais chaque année avec mes enfants, à qui je donne un peu d'argent à dépenser. Pour les responsabiliser, leur donner des notions de la valeur des choses.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

2012 2xmoinscher 3 suisses 3suisses Abebooks Affiliation Affranchissement Alapage Alibaba Amazon Androïd Apple Astuces Auto-entrepreneur Barbapapa Bêtisier black friday blog bonnes adresses bouquiniste Buy.com Carrefour Carte Bancaire Cash on delivery Cdiscount Chiffres Clé Chine Chronopost Classement cloud Colissimo commissions Conseils console Contrefaçon craiglist deals design Digital Virgo eBay Ecommerce Edito Effiliation Europe évaluations Expédition expert exporter Facebook favor'i FBA feedback fevad Fiscalité Fnac Foresee frais fun gauthier picquart Gilt Google Groupon guide Hessel Hsn ibazar Inde Ipad Iphone itinsell itrack Janod jechange jeu jeux de société jeux vidéo journaldunet Katsuni KDP Keynote kima Kindle Kobo La Poste LaRedoute ldlc Le bonhomme de bois le chouchou Leboncoin lechouchou Leclerc libraire Livre Livres Rares Locita Logistique Lu sur le Net marge Marketplaces medpi megaupload mobile MP3 Multicanal Neuilly'Lab Newegg nintendo Noël Nouvelles places de marché Opodo Orelsan outils Paiement alternatif Paruvendu Paypal Petit Coeur Petites Annonces Pixmania Play.com port gratuit Prestashop Priceminister Ps Vita PS3 Quorus Rakuten Relais Colis Revlon Rueducommerce salon Salon des entrepreneurs Salon du Livre sarenza Sellermania Shopping social Skype Smartphone sncf soldes Solutions Sondage sonuts Sony Super Boutiques SuperBoutiques sur mesure Taobao Témoignage vendeur tickengo Tnt Tradoria.de Trafic Trusted Shops TVA Twitter Vendre à l'international Vente-privée Vistaprint Wal-Mart web conférence Wii XBOX 360 Yves Rocher Zappos