mardi 16 décembre 2008

France Télécom veut se débarrasser d'Alapage.com

Capture d'écran du site alapage.com.

France Télécom a tranché: le commerce électronique, ce n'est plus vendeur. Le groupe a décidé de mettre en vente dans les prochains mois tous ses sites présents sur ce marché. A commencer par Alapage.com, acteur historique du web français, qui pourrait être menacé de fermeture.

Selon des sources internes, la décision a été annoncée la semaine dernière aux représentants du personnel, lors de comités d'entreprise de la maison-mère, France Télécom SA, et de la filiale France Télécom e-commerce. Ce n'est qu'une demi-surprise. Le projet avait ainsi été évoqué en septembre par nos confrères de Challenges.

Un porte-parole du groupe confirme que le dossier est à l'étude, mais assure qu'aucune décision n'a encore été prise:

"Dans le cadre de la revue régulière de notre portefeuille d'activités, une étude est actuellement menée sur nos activités d'e-commerce. Toutes les hypothèses sont actuellement à l'étude, y compris une cession."

Mais le calendrier semble en partie arrêté. Selon nos informations, l'expertise en cours devrait être présentée aux représentants du personnel mi-janvier. Et le processus de vente ou de fermeture des sites devrait s'achever à la fin du premier trimestre 2009. D'ici là, France Télécom e-commerce pourra profiter une dernière fois des fêtes de fin d'année, période faste pour les marchands en ligne.

Le sort d'Alapage reste incertain. Le site vend aussi bien des produits culturels (des livres aux disques) que de l'informatique ou de l'électronique. Faute de repreneur pour la totalité, il pourrait être démantelé. Ou tout simplement fermé.

France Télécom avait racheté Alapage en 1999, en pleine "bulle Internet". Son objectif était simple: ne plus être un simple fournisseur d'accès, mais offrir aux internautes une gamme complète de services en ligne. Il avait ensuite acquis un autre site marchand, Marcopoly, fermé et fusionné avec Alapage en 2005.

Le libraire en ligne avait alors étendu son offre à tous les produits culturels et de loisirs. En 2006, France Télécom avait complété son portefeuille en reprenant TopAchat et Clust,spécialisés dans l'informatique, l'électronique et l'électroménager. Il avait aussi étoffé son activité de libraire avec Galaxidion.com, dédié aux livres rares, etLalibrairie.com, plateforme de vente commune à un ensemble de librairies "physiques".

Pas à la hauteur face à la Fnac, Amazon ou eBay…

Mais aujourd'hui, Alapage et les autres sites du groupe ne feraient plus le poids face à Fnac.com, Amazon ou eBay. France Télécom n'a pas rendu publics les résultats de sa filiale d'e-commerce. Mais selon Challenges, celle-ci affiche une perte annuelle de 21 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 124 millions d'euros.

A titre de comparaison, le chiffre d'affaires total de France Télécom s'élevait à 53 milliards d'euros en 2007. Le commerce en ligne ne représente donc qu'une infime partie des activités du groupe. Celui-ci mise désormais sur un autre marché: les médias, avec le lancement de ses propres chaînes de télévision, l'achat d'une partie des droits de la Ligue 1 de football ou encore la production de longs métrages.

France Télécom e-commerce compte près de 250 salariés, basés notamment à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) et à Montmélian (Savoie). Ils pourraient être reclassés dans d'autres branches du groupe, sans plan social.

Source : http://eco.rue89.com/2008/12/16/france-telecom-veut-se-debarrasser-dalapagecom

1 commentaire:

Anonyme a dit…

pas grave pour la marketplace, pour le nombre de ventes qu'on y fait

Enregistrer un commentaire

2012 2xmoinscher 3 suisses 3suisses Abebooks Affiliation Affranchissement Alapage Alibaba Amazon Androïd Apple Astuces Auto-entrepreneur Barbapapa Bêtisier black friday blog bonnes adresses bouquiniste Buy.com Carrefour Carte Bancaire Cash on delivery Cdiscount Chiffres Clé Chine Chronopost Classement cloud Colissimo commissions Conseils console Contrefaçon craiglist deals design Digital Virgo eBay Ecommerce Edito Effiliation Europe évaluations Expédition expert exporter Facebook favor'i FBA feedback fevad Fiscalité Fnac Foresee frais fun gauthier picquart Gilt Google Groupon guide Hessel Hsn ibazar Inde Ipad Iphone itinsell itrack Janod jechange jeu jeux de société jeux vidéo journaldunet Katsuni KDP Keynote kima Kindle Kobo La Poste LaRedoute ldlc Le bonhomme de bois le chouchou Leboncoin lechouchou Leclerc libraire Livre Livres Rares Locita Logistique Lu sur le Net marge Marketplaces medpi megaupload mobile MP3 Multicanal Neuilly'Lab Newegg nintendo Noël Nouvelles places de marché Opodo Orelsan outils Paiement alternatif Paruvendu Paypal Petit Coeur Petites Annonces Pixmania Play.com port gratuit Prestashop Priceminister Ps Vita PS3 Quorus Rakuten Relais Colis Revlon Rueducommerce salon Salon des entrepreneurs Salon du Livre sarenza Sellermania Shopping social Skype Smartphone sncf soldes Solutions Sondage sonuts Sony Super Boutiques SuperBoutiques sur mesure Taobao Témoignage vendeur tickengo Tnt Tradoria.de Trafic Trusted Shops TVA Twitter Vendre à l'international Vente-privée Vistaprint Wal-Mart web conférence Wii XBOX 360 Yves Rocher Zappos