lundi 15 décembre 2008

Les brocanteurs en veulent aux seuils professionnels sur eBay

brocante brocanteur ebay concurrence seuils Le Collectif des brocanteurs et antiquaires est furax et très remonté contre eBay. Dans un courrier adressé à Christine Lagarde, ministre de l’Economie et des finances, il pointe du doigt l’actuel régime mis en place par eBay pour lutter contre le travail au noir sur le site d’enchères.

Depuis quelques mois maintenant, eBay force ceux qui dépassent un certain chiffre d’affaires (2000 euros mensuels sur trois mois consécutifs) à se déclarer comme vendeurs professionnels. Sans régularisation dans les temps, le vendeur verra son compte bloqué (dès le 1er janvier 2009).

Que rétorquent les brocanteurs court-circuités sur ces sites ? Citons le passage principal : « Le site aux enchères américain eBay.fr communique depuis le mois de Juin sur une disposition commerciale ( en usage actuellement sur le site ) qui aurait été prise en accord ( d’après eBay.fr ) avec l’APCE et le gouvernement français. D’après le site eBay, cette mesure est mise en application depuis septembre 2008 (…) Or une simple lecture de cette « proposition commerciale » permet d’affirmer :

1°) qu’un particulier qui réaliserait 1999,99 € de ventes par mois ne serait pas concerné par cette mesure ( les particuliers réalisant ce chiffre sont innombrables sur le site ).
2°) qu’un particulier qui réaliserait le premier mois 4000 € de ventes, le second 7500 € et le troisième 500 € échapperait lui aussi à cette obligation de déclaration ou à la suspension de son compte.Il faut également ajouter qu'eBay permet l’utilisation par une même personne de pseudos et de comptes multiples qui, chacun, pourraient bénéficier de cette disposition.

De plus, la communication d’eBay, importante et très souvent relayée par des médias complaisants, a conduit à ce que beaucoup de particuliers soient totalement convaincus que cette disposition est parfaitement légale. À leur décharge, il faut constater qu’aucun démenti public de l’Etat n’a jamais été opposé à eBay
».

Pas de risque à 1999,99 euros ?

Ces données rejoignent celles publiées dans nos colonnes. En clair, l’eBayeur qui réalise 1999,99 euros de revenus chaque mois ne doit nullement se sentir à l'abri des rigueurs du droit. Le Code de commerce définit le statut de commerçant non par des critères chiffrés, mais par la réalisation « d’actes de commerce » (l’achat pour revendre, essentiellement), couplée à l’importance et la fréquence des opérations. Ce sont les seuls critères qui sont interprétés souverainement par l’administration fiscale et au dessus par la justice, pour redresser un particulier qui se serait comporté comme un commerçant pour arrondir ses fins de mois.

De simples indices...

Contacté, eBay avait tenu à nous éclairer alors que la communication officielle n'était pas bien limpide : « Si on fait une mauvaise interprétation de notre position, on peut imaginer que sous ces 2000 euros, les gens ne craignent rien. Or ce n’est pas ce qu’on dit et notre communication est assez claire. On a pris une décision qu’on peut qualifier d’arbitraire au regard de l’interprétation stricte de la loi, mais on la considère comme équitable. (…) Etre en dessous des 2000 euros ne veut pas dire qu’on ne peut pas être qualifié de professionnel au terme de la loi : on peut devenir professionnel selon les différents faisceaux d’indices que proposent les textes ». Les propos étaient de Thomas Schmidt, responsable des vendeurs d'eBay.

De fait ces histoires de seuils nous avaient été présentées comme un simple indice. « L’indice devient très fort quand, rien que sur notre site, il dépasse le seuil de 2000 euros de vente. On se permet alors par défaut d’avertir l’internaute pour sa propre sécurité et lui dire qu’il encourt des risques au regard de la loi. On trouvera toujours des cas où des gens font plus de 2000 euros sur 3 mois consécutifs. Ceux-là devront nous apporter la preuve qu’ils n’ont pas besoin de se déclarer comme professionnel. »

Pas lier par le seuil

Afin de lever les doutes, les brocanteurs souhaitent que toute la lumière soit faite sur ces histoires de seuils. « En effet, il nous paraîtrait opportun ( au moment où le Secrétariat d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat et des PME communique avec force sur le statut de l’auto-entrepreneur : conférence de presse le 10 décembre en présence des représentants des grands sites de ventes en ligne et de la FEVAD au Ministère de l’Économie) que le Ministère des Finances démente la possibilité pour un particulier de pouvoir réaliser, sans être inquiété, des ventes pour un montant de 5999,99 € par trimestre, reconductible chaque trimestre. »

Ils demandent ainsi des explications au ministère des Finances sur les références légales d’un tel seuil. Le Collectif des brocanteurs et antiquaires s’interroge de plus sur « la raison d’être du statut de l’auto-entreprise sur lequel vous-même, votre Ministère, et M.Novelli avez beaucoup communiqué depuis Juin dernier ». Ce statut, qui prévoit ristourne fiscale et sociale suscite des jalousies chez les professionnels – les vrais : « quelles mesures sont envisagées pour les professionnels, quelle que soit leur activité, qui permettra une défiscalisation équivalente de leur chiffre d’affaires ? ». Et le CBA de réclamer plutôt un système de crédit d’impôt dans un souci d’égalité devant la loi, puisque tous les contribuables ne sont pas vendeurs sur les sites de vente en ligne.


Source : http://www.pcinpact.com/actu/news/47888-seuil-ebay-brocanteur-vente-commercant.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

2012 2xmoinscher 3 suisses 3suisses Abebooks Affiliation Affranchissement Alapage Alibaba Amazon Androïd Apple Astuces Auto-entrepreneur Barbapapa Bêtisier black friday blog bonnes adresses bouquiniste Buy.com Carrefour Carte Bancaire Cash on delivery Cdiscount Chiffres Clé Chine Chronopost Classement cloud Colissimo commissions Conseils console Contrefaçon craiglist deals design Digital Virgo eBay Ecommerce Edito Effiliation Europe évaluations Expédition expert exporter Facebook favor'i FBA feedback fevad Fiscalité Fnac Foresee frais fun gauthier picquart Gilt Google Groupon guide Hessel Hsn ibazar Inde Ipad Iphone itinsell itrack Janod jechange jeu jeux de société jeux vidéo journaldunet Katsuni KDP Keynote kima Kindle Kobo La Poste LaRedoute ldlc Le bonhomme de bois le chouchou Leboncoin lechouchou Leclerc libraire Livre Livres Rares Locita Logistique Lu sur le Net marge Marketplaces medpi megaupload mobile MP3 Multicanal Neuilly'Lab Newegg nintendo Noël Nouvelles places de marché Opodo Orelsan outils Paiement alternatif Paruvendu Paypal Petit Coeur Petites Annonces Pixmania Play.com port gratuit Prestashop Priceminister Ps Vita PS3 Quorus Rakuten Relais Colis Revlon Rueducommerce salon Salon des entrepreneurs Salon du Livre sarenza Sellermania Shopping social Skype Smartphone sncf soldes Solutions Sondage sonuts Sony Super Boutiques SuperBoutiques sur mesure Taobao Témoignage vendeur tickengo Tnt Tradoria.de Trafic Trusted Shops TVA Twitter Vendre à l'international Vente-privée Vistaprint Wal-Mart web conférence Wii XBOX 360 Yves Rocher Zappos