mardi 6 janvier 2009

Statut de l'auto-entrepreneur : une opportunité pour les vendeurs particuliers sur internet

Avis d'expert

Le nouveau statut de l'auto-entrepreneur permet aux Français qui le désirent de créer facilement leur propre activité. Il offre des formalités de création d'entreprises allégées ainsi qu'un mode de calcul et de paiement simplifié des cotisations sociales et de l'impôt sur le revenu.

Ce nouveau statut, qui simplifie l'acte d'entreprendre en France, est particulièrement adapté au secteur de l'e-commerce, et notamment aux activités de vente sur les plateformes de commerce entre internautes. Ces dernières - 2xmoinscher, Alapage, Amazon, eBay et PriceMinister - ont d'ailleurs signé le 11 décembre 2008, sous l'égide de la Fevad (*), un protocole d'accord avec Hervé Novelli, secrétaire d'Etat chargé du Commerce, de l'Artisanat, des PME, du Tourisme et des Services, au terme duquel elles s'engagent à promouvoir ce nouveau statut auprès de leurs membres.

Quel est l'intérêt pour un vendeur particulier sur internet de passer professionnel en se plaçant sous ce régime de l'auto-entrepreneur ? Ce nouveau régime va-t-il favoriser l'essor du e-commerce en France ? Pierre Kosciusko-Morizet, P-DG de PriceMinister, et Alexander Von Schirmeister, DG d'eBay France, expliquent leur soutien à ce nouveau régime.

ZDNet.fr - Que pensez-vous de ce nouveau statut d'auto-entrepreneur ?
Alexander Von Schirmeister, DG d'eBay FranceAlexander Von Schirmeister - Nous ne pouvons que nous réjouir de son existence. eBay a toujours milité fortement auprès du gouvernement pour que l'entrepreneuriat, notamment sur les plateformes d'e-commerce comme eBay, soit facilité, encouragé et défiscalisé. Nous sommes persuadés que des vocations d'entrepreneurs vont naître et que cela va créer une concurrence saine entre les vendeurs professionnels.

Pierre Kosciusko-Morizet, P-DG de PriceMinisterPierre Kosciusko-Morizet - Un vendeur particulier qui réalise beaucoup de ventes sur une plateforme de e-commerce et qui envisage de devenir professionnel a tout intérêt à adopter ce nouveau régime plutôt que de créer une société. De par sa souplesse, le statut d'auto-entrepreneur facilite la transition entre exercer une activité de vente complémentaire à son activité principale, donc source de revenus supplémentaires, et exercer une activité de vente à temps plein.

En quoi ce régime est-il particulièrement adapté à l'e-commerce ?
Alexander Von Schirmeister - Le régime de l'auto-entrepreneur a vocation à exister tant sur internet que dans le monde physique. Mais il est vrai qu'il s'adapte parfaitement au e-commerce et à son fort développement actuel en France. De plus en plus de Français découvrent les opportunités offertes par l'internet en matière de création d'entreprises. Les possibilités y sont différentes que dans le monde réel : l'e-commerce est notamment une formidable opportunité pour des futurs entrepreneurs, parfois enclavés dans les régions françaises, de bénéficier de cet élan et ainsi de pouvoir adopter facilement ce statut pour vendre leurs produits à travers toute la France et le monde entier.

Pierre Kosciusko-Morizet - Internet offre une opportunité pour démarrer une activité commerciale à moindre coût : il n'y a pas de local à acheter et pas de frais marketing à engager. Ceci est particulièrement vrai sur les plateformes de vente entre internautes qui offrent un potentiel de millions de clients au démarrage de l'activité.

Qu'est-ce que cela change pour eBay ou PriceMinister qu'un vendeur ait un statut professionnel ou non ? Touchez-vous de plus fortes commissions sur les ventes des vendeurs pros ? Pourquoi allez-vous encourager les gros vendeurs particuliers à adopter le statut d'auto-entrepreneur ?
Alexander Von Schirmeister - Nous n'avons aucun avantage financier à ce qu'un vendeur passe professionnel. Nous les incitons à le faire principalement pour deux raisons : pour le vendeur, il s'agit de se mettre en conformité avec la loi ; pour les acheteurs, cela permet de bénéficier, lors d'un achat à un professionnel, de la qualité de service que tout vendeur doit offrir dès lors qu'il est professionnel (garantie du produit, droit de rétractation, retour du produit, accès à un service clients...).

Nous avons pu constater par le passé chez eBay, des entreprises qui se créent mais qui ont une durée d'existence très courte car elles subissent une trop grande pression fiscale. D'autres souhaitaient se lancer dans l'entrepreneuriat sur eBay.fr mais ont été vite découragées par les lourdeurs administratives et la pression fiscale liées à la création d'une telle activité. Le régime de l'auto-entrepreneur est la concrétisation même de ce combat, porté par eBay mais aussi par la Fevad et les principales plateformes d'e-commerce, et une réponse réelle aux attentes de nos utilisateurs. Nous avons donc toutes les raisons de promouvoir ce statut auprès des « entrepreneurs en herbe ».

Pierre Kosciusko-Morizet - Les commissions que nous touchons sur les ventes des professionnels ou des vendeurs particuliers sont les mêmes. En revanche, plus un vendeur fait de ventes, plus notre chiffre d'affaires augmente. Nous encourageons les gros vendeurs à devenir professionnels, donc à adopter le nouveau statut de l'auto-entrepreneur, car ils bénéficient sur PriceMinister d'un meilleur suivi commercial, ce qui leur permet de réaliser plus de ventes.

A combien estimez-vous le potentiel de vos vendeurs particuliers qui pourraient passer professionnels avec le nouveau statut d'auto-entrepreneur ?
Alexander Von Schirmeister - Le potentiel en France est encore énorme ! Pour vous donner une idée, nous recensions il y a quelques mois plus de 180 000 entrepreneurs sur eBay en Europe. En France, c'est 35 000.

Pierre Kosciusko-Morizet - Sur les 9 millions de membres de PriceMinister, 3 millions sont des vendeurs dont 15 000 sont des vendeurs professionnels actifs. Le potentiel de vendeurs particuliers concerné par ce nouveau régime de l'auto-entrepreneur s'élève à plusieurs dizaines de milliers.

(*) Fevad : Fédération e-commerce et vente à distance

A voir aussi les vidéos
Alexander von Schirmeister, eBay France : « Nous souhaitons un statut d'auto-entrepreneur pour permettre le développement de l'activité de vendeur en ligne »
Pierre Kosciusko-Morizet, Asic : « Si la France taxe trop ses entreprises internet, elles vont se délocaliser »


Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/medias/multimedia/20090106.ZDN7823/statut_de_lautoentrepreneur__une_opportunite_pour_les_v.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

2012 2xmoinscher 3 suisses 3suisses Abebooks Affiliation Affranchissement Alapage Alibaba Amazon Androïd Apple Astuces Auto-entrepreneur Barbapapa Bêtisier black friday blog bonnes adresses bouquiniste Buy.com Carrefour Carte Bancaire Cash on delivery Cdiscount Chiffres Clé Chine Chronopost Classement cloud Colissimo commissions Conseils console Contrefaçon craiglist deals design Digital Virgo eBay Ecommerce Edito Effiliation Europe évaluations Expédition expert exporter Facebook favor'i FBA feedback fevad Fiscalité Fnac Foresee frais fun gauthier picquart Gilt Google Groupon guide Hessel Hsn ibazar Inde Ipad Iphone itinsell itrack Janod jechange jeu jeux de société jeux vidéo journaldunet Katsuni KDP Keynote kima Kindle Kobo La Poste LaRedoute ldlc Le bonhomme de bois le chouchou Leboncoin lechouchou Leclerc libraire Livre Livres Rares Locita Logistique Lu sur le Net marge Marketplaces medpi megaupload mobile MP3 Multicanal Neuilly'Lab Newegg nintendo Noël Nouvelles places de marché Opodo Orelsan outils Paiement alternatif Paruvendu Paypal Petit Coeur Petites Annonces Pixmania Play.com port gratuit Prestashop Priceminister Ps Vita PS3 Quorus Rakuten Relais Colis Revlon Rueducommerce salon Salon des entrepreneurs Salon du Livre sarenza Sellermania Shopping social Skype Smartphone sncf soldes Solutions Sondage sonuts Sony Super Boutiques SuperBoutiques sur mesure Taobao Témoignage vendeur tickengo Tnt Tradoria.de Trafic Trusted Shops TVA Twitter Vendre à l'international Vente-privée Vistaprint Wal-Mart web conférence Wii XBOX 360 Yves Rocher Zappos