vendredi 6 mars 2009

Plus d'acheteurs avec un budget plus gros, le e-commerce a de beaux jours devant lui

20090306Grâce à La Redoute et aux 3 Suisses notamment, les Français sont familiarisés depuis un petit moment déjà avec les achats à distance. L'arrivée d'Internet dans les foyers a permis d'encourager ce mode de consommation qui concerne aujourd'hui plus d'un Français sur trois. Et il semblerait que cela ne soit qu'un début puisqu'on prévoit 30 millions d'e-consommateurs d'ici 2014 !


En 2008, 35% des adultes français ont acheté un produit en ligne. Ce qui représente 19 millions de consommateurs. La plupart de ces achats a été payée avec une carte de crédit. Son utilisation en ligne n'étant absolument plus un frein à l'achat. Certains ont toutefois préféré utiliser PayPal (17%), payer par chèques, voire en contre-remboursement, mais ces pratiques restent minoritaires. Malgré cela, les acheteurs français se montrent encore plutôt méfiants vis-à-vis des dispositifs de sécurité liés aux paiements en ligne. Et seuls 26% d'entre eux leur font totalement confiance.

Tiercé gagnant des achats en ligne : Vêtements, livres et voyages

En France, les acheteurs sont essentiellement des femmes. Et elles achètent d'abord des vêtements (27%). Viennent ensuite les livres (20%), les voyages (billets d'avion, train, hôtels, séjours, etc.), la billetterie pour le cinéma, les concerts ou les spectacles, les CD (11%), les consommables d'impression (11%), les DVD (11%), les chaussures de sports (9%), les produits de beauté (9%), les logiciels et les jeux vidéo (8%), les ordinateurs (7%), les jouets (5%), les appareils électroniques (5%), etc.

Les Français dépensent 189 euros en ligne par trimestre

Le panier trimestriel moyen de l'acheteur français atteint 189 euros. Ce qui représente 754 euros sur l'année. C'est un peu moins que la moyenne européenne, mais cela s'explique simplement par le fait que les acheteurs français achètent moins de billets d'avion ou de voyages en ligne que leurs homologues anglais par exemple. Toutefois, ceux qui utilisent Internet depuis 7 ans ou plus, dépensent aujourd'hui davantage en ligne. Leur panier trimestriel grimpe jusqu'à 296 euros, contre 204 euros pour ceux qui sont en ligne depuis 3 ans ou moins.

eBay et consorts, très appréciés des internautes

Ces achats sur Internet font évidemment du tort à la vente à distance traditionnelle (par courrier), mais aussi au marché de l'occasion. Les sites comme eBay, Priceminister ou Mistergooddeal.com se révèlent en effet très populaires pour l'achat/vente entre particuliers. 29% des acheteurs avouent fréquenter ce type des plates-formes d'achat/vente pour l'achat de certains produits.

Revendeurs et voyagistes investissent sur le Net

Les revendeurs français et les agences de voyage prennent donc Internet très au sérieux. Ils ont d'ailleurs augmenté leurs investissements en ligne ces dernières années afin de répondre aux attentes des acheteurs. La logistique et la gestion de l'expédition ont été améliorées. La publicité a également été renforcée en magasins et à la télévision pour encourager les consommateurs à acheter en ligne. Enfin, le design des sites et leur ergonomie ont été travaillés pour permettre aux cyber-consommateurs de naviguer efficacement et de trouver illico ce qu'ils recherchent.

Trois freins à l'achat

Malgré cet engouement, l'étude de Forrester révèle qu'il existe encore plusieurs freins aux achats en ligne : primo, de nombreux acheteurs veulent voir le produit avant de l'acheter; secundo, beaucoup d'entre eux trouvent les frais de port trop élevés et souhaitent avoir davantage d'informations sur le produit en question.

30 millions d'acheteurs en ligne en France en 2014

Toutes ces améliorations incitent évidemment de plus en plus d'internautes à acheter en ligne. Forrester prévoit d'ailleurs que 22 millions de français achèteront en ligne cette année et que ce chiffre passera à 30 millions d'ici 2014. Des acheteurs qui dépenseront alors 932 euros par an. Les dépenses en ligne devraient ainsi passer de 17 milliards d'euros cette année à 28 milliards d'euros en 2014. Avec trois secteurs de prédilection : les voyages, les vêtements et les appareils électroniques.


Source : http://www.itrnews.com/articles/88383/plus-acheteurs-budget-plus-gros-commerce-beaux-jours-devant.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

2012 2xmoinscher 3 suisses 3suisses Abebooks Affiliation Affranchissement Alapage Alibaba Amazon Androïd Apple Astuces Auto-entrepreneur Barbapapa Bêtisier black friday blog bonnes adresses bouquiniste Buy.com Carrefour Carte Bancaire Cash on delivery Cdiscount Chiffres Clé Chine Chronopost Classement cloud Colissimo commissions Conseils console Contrefaçon craiglist deals design Digital Virgo eBay Ecommerce Edito Effiliation Europe évaluations Expédition expert exporter Facebook favor'i FBA feedback fevad Fiscalité Fnac Foresee frais fun gauthier picquart Gilt Google Groupon guide Hessel Hsn ibazar Inde Ipad Iphone itinsell itrack Janod jechange jeu jeux de société jeux vidéo journaldunet Katsuni KDP Keynote kima Kindle Kobo La Poste LaRedoute ldlc Le bonhomme de bois le chouchou Leboncoin lechouchou Leclerc libraire Livre Livres Rares Locita Logistique Lu sur le Net marge Marketplaces medpi megaupload mobile MP3 Multicanal Neuilly'Lab Newegg nintendo Noël Nouvelles places de marché Opodo Orelsan outils Paiement alternatif Paruvendu Paypal Petit Coeur Petites Annonces Pixmania Play.com port gratuit Prestashop Priceminister Ps Vita PS3 Quorus Rakuten Relais Colis Revlon Rueducommerce salon Salon des entrepreneurs Salon du Livre sarenza Sellermania Shopping social Skype Smartphone sncf soldes Solutions Sondage sonuts Sony Super Boutiques SuperBoutiques sur mesure Taobao Témoignage vendeur tickengo Tnt Tradoria.de Trafic Trusted Shops TVA Twitter Vendre à l'international Vente-privée Vistaprint Wal-Mart web conférence Wii XBOX 360 Yves Rocher Zappos