mercredi 8 avril 2009

CONTREFAÇON: "La majorité des produits vendus sur eBay sont des faux"

Marc-Antoine Jamet, président de l'Union des fabricants et

secrétaire général de LVMH, tire la sonnette d'alarme.

Propos recueillis par Frédéric Cazenave


Marc-Antoine Jamet, président de l'Union des fabricants © DR

Demain, le tribunal de grande instance de Paris rendra son jugement dans une affaire de contrefaçon opposant l'Oréal à eBay. Cette décision est attendue car le

site américain de vente aux enchères a déjà obtenu gain de cause en Belgique : la justice a décidé qu'il n'était pas obligé de surveiller ce qui était vendu sur son site. Marc-Antoine Jamet, président de l'Union des fabricants ne l'entend pas de cette oreille. Pour lui eBay est un commerçant comme les autres, qui ne peut

s'affranchir de certaines règles. D'autant que les produits contrefaits y sont légion, selon Marc-Antoine Jamet, qui est aussi secrétaire général de LVMH.


Capital.

fr : Vous dénoncez le rôle d'Internet dans l'essor de la contrefaçon. Comment le net dope-t-il ce marché parallèle?
Marc-Antoine Jamet : Internet a tout simplement révolutionné le modèle

économique et marke

ting de la contrefaçon. Elle concerne, tous les produits, de la montre de luxe au rasoir en passant par le viagra. La perception a aussi évolué : les prix affichés sur Internet sont présentés comme authentiques, tandis qu'ils sont souvent 70% inférieurs au prix de vente réel. Mais cela ne choque personne. Du coup, même des consommateurs un peu naïfs, pensant réaliser une bonne affaire, achètent des produits contrefaits ce qui explique l'essor de ce marché illicite : sur certains produ

its comme les téléphones, les CD et autres DVD, 70 à 80 % des marchandises écoulées sur le net sont des "faux". Les contrefacteurs utilisent parfaitement internet et font preuve de beaucoup d'originalité : ils créent des sites ressemblant à s'y méprendre à ceux des marques, ils se paient même des liens sponsorisés chez Google.

Les sites internet sont-ils responsables de produits qui transitent sur leur plate-forme ?
Certains voudraient justement nous faire croire qu'ils n'y peuvent rien. Au nom de la sacro sainte liberté, ils refusent de filtrer les marchands, qui vendent des produits illicites. Chez eBay, par exemple, il faut des mises en demeure des titulaires des droits pour que le géant des enchères en ligne retire des produits mis vente. Or jusqu'a preuve du contraire, eBay est un commerçant comme les autres. Ne ponctionne-t-il pas une dime sur chaque produit vendu sur son site ? Ce refus de coopérer est d'autant plus dommageable que les produits contrefaits sont légions sur eBay. Des membres de l'Unifab ont réalisé des études sur certains types d'articles : 50 à 80 % des montres, ou chaussures de sport étaient contrefaits. Ce taux grimpe même à 90% sur des produits de luxe qui n'ont pas le droit d'ailleurs de distribuer.

Quels sont les mesures à prendre pour lutter contre la contrefaçon sur Internet?
Certains sites sont proactifs. C'est notamment le cas de PriceMinister qui filtre ses vendeurs avec les adresses IP et les comptes bancaires. Le site n'hésite pas à désabonner les vendeurs au comportement suspects. PriceMinister tente aussi de moraliser la vente en ligne : offre de reprise en cas d'achat d'un produit contrefait, présentation de la facture d'achat... Ces mesures, peu contraignantes, pour le consommateur ont fait chuter considérablement le taux de produits contrefaits sur le site. Evidemment nous encourageons ces initiatives, mais nous ne restons pas les bras croisés. L'Unifab continue de militer auprès des parlementaires pour qu'ils inscrivent dans la loi une circonstance aggravante en cas de "cyber contrefaçon". Il s'agit d'interdire aux individus condamnés pour contrefaçon de vendre sur des sites de e-commerce. Il faudrait aussi dresser, via la Cnil, un fichier des vendeurs qui n'ont pas respecté la loi. Nous souhaitons enfin que les sites internet qui sont condamnés affichent sur leur page d'accueil le communiqué de cette condamnation.

eBay plaide auprès de Bruxelles pour pouvoir vendre des produits de luxe en ligne. Pensez-vous qu'il puisse obtenir gain cause?
Au début, le discours d'eBay a semblé trouvé un certain écho auprès de Bruxelles, le site mettant notamment en avant la défense du consommateur… Mais la question est de savoir ce que vend eBay. Or la majorité des produits vendus sur eBay sont des faux. A partir de ce constat, la commission s'est penchée sur ce problème et finalement je n'espère pas que Bruxelles réponde favorablement à la requête d'eBay. Pourquoi en effet pénaliser l'industrie du luxe pour une société américaine, qui est basée au Luxembourg, et qui facilite la contrefaçon ?

Source: http://www.worldtempus.com/fr/actualites/actualites-horlogeres/detail/article/1239095217-contrefacon-la-majorite-des-produits-vendus-sur-ebay-sont-des-faux/

2012 2xmoinscher 3 suisses 3suisses Abebooks Affiliation Affranchissement Alapage Alibaba Amazon Androïd Apple Astuces Auto-entrepreneur Barbapapa Bêtisier black friday blog bonnes adresses bouquiniste Buy.com Carrefour Carte Bancaire Cash on delivery Cdiscount Chiffres Clé Chine Chronopost Classement cloud Colissimo commissions Conseils console Contrefaçon craiglist deals design Digital Virgo eBay Ecommerce Edito Effiliation Europe évaluations Expédition expert exporter Facebook favor'i FBA feedback fevad Fiscalité Fnac Foresee frais fun gauthier picquart Gilt Google Groupon guide Hessel Hsn ibazar Inde Ipad Iphone itinsell itrack Janod jechange jeu jeux de société jeux vidéo journaldunet Katsuni KDP Keynote kima Kindle Kobo La Poste LaRedoute ldlc Le bonhomme de bois le chouchou Leboncoin lechouchou Leclerc libraire Livre Livres Rares Locita Logistique Lu sur le Net marge Marketplaces medpi megaupload mobile MP3 Multicanal Neuilly'Lab Newegg nintendo Noël Nouvelles places de marché Opodo Orelsan outils Paiement alternatif Paruvendu Paypal Petit Coeur Petites Annonces Pixmania Play.com port gratuit Prestashop Priceminister Ps Vita PS3 Quorus Rakuten Relais Colis Revlon Rueducommerce salon Salon des entrepreneurs Salon du Livre sarenza Sellermania Shopping social Skype Smartphone sncf soldes Solutions Sondage sonuts Sony Super Boutiques SuperBoutiques sur mesure Taobao Témoignage vendeur tickengo Tnt Tradoria.de Trafic Trusted Shops TVA Twitter Vendre à l'international Vente-privée Vistaprint Wal-Mart web conférence Wii XBOX 360 Yves Rocher Zappos